Radio Dianoga: On est ici et on vous voit

--- Bon alors les petits scurriers ? ça vous fait quoi la liberté ? Nous non plus on a pas l’habitude, ça nous fait tout bizarre bizarre comme une holo où Sa Grande et Magnifique Seigneurie Merveilleuse Vador sourirait. Ouais hein… malsain un peu. . --- On suppose que vous avez tous vu la belle retransmission en provenance de Damperio concernant l’avenir du secteur. Ça devait être super intéressant mais…NOUS on a relevé un truc que PERSONNE n’avait vu. Blast ils ont du matériel pour retransmettre les damperis ! Mais qui sont-ils vraiment ?--- Notre point hebdomadaire sur la flotte rebelle de Riva. Depuis que l’Empire a décidé de se barrer de chez nous, ça doit être très calme. Voir même ennuyeux . Du coup on se disait que ça serait sympa de commencer à tourner un mélange entre « Vaisseaux en perdition » et « Les feux de la Passion de Correlia ». Un truc passionnant qui se passe au sein de votre flotte. Histoire de pas trop rester sans rien faire et sans but quoi (on est pas la cour de Sa Splendide Lumiere Brillante Palpatine) … Et puis avec le temps ou vous êtes resté impériaux l’air de rien, on sait que vous savez jouer la comedie. --- Notre décompte des semaines sans intervention de Jolina Khannt voulant nationaliser-redistribuer-gueuler sur les nobles-emmerder des nucléaires est aujourd’hui à 6 semaines. Oui on sait, c’est du jamais vu et c’est impressionnant. Non. On a demandé à ses parents l’air de rien, elle est pas morte.–--- Transmission terminée. Vous pouvez revenir à vos activités prescrites par le ComPorn. ---

12 décembre, 2006

On ne s’y attendait pas…



- « Qu’on m’fasse pas marrer…. Y a rien de plus prévisible qu’un Jedi, ouais, ou p’tre ben deux Jedi, à la rigueur… Mais c’est tout.
Et en plus ils sont de mauvaise foi sur le sujet. Faut dire qu’avec leur Code et leurs putains de principes, ils ont de sacrées restrictions sur le terrain. Mais heureusement il existe une solution pour eux, qui leurs permettraient d’être complètement imprévisibles. Celle que Talant à choisi.
Ouais, le secret infini et trop caché des Jedi qui ont mal tournés et des Sith, c’est de faire n’importe quoi, pour qu’on puisse pas les calculer. C’est tellement con des fois, que personne de sensé pourrait penser qu’ils vont faire ça.
Regarde le p’tit Talant, que par facilité j’appelle Junior, il va se farcir un apprentissage Sith de deux ans, plutôt que de devenir un Corelli honorable, prêt a tout pour vendre des productions CSD. Et pourquoi ? Parce qu’il a la trouille…. Alors déjà que la trouille ça te fait faire n’importe quoi… lui il a tout gagné.
Bon, j’reprens… Il se tape deux ans comme Bébé Sith, il va se taper des séjours dans des endroits à la déco pourrie, et avec des gars qui ont pas le sens de l’humour et qui tripatouillent des trucs morts. Et là, quand il a une chance de devenir Ado Sith, ben il se rappelle môman et il fait n’importe quoi. C’est tellement débile, que en y repensant j’me dis qu’il a du s’entraîner à être aussi con.
Bon, l’avantage c’est qu’il est sacrément imprévisible pour ses ennemis… d’ailleurs j’te parie un convertisseur à phase parallèle que pour lui aussi. Ce qui est vachement moins cool.
Du coup j’me rappelle les autres Sith qu’on a croisé, et j’me dis qu’ils étaient vachement imprévisibles.
Faut voir l’accueil qu’ils nous ont réservé.
Que tu soit Sith ou pas, la politesse et l’hospitalité, c’est pas pour les gundarks… La logique non plus d’ailleurs. Quand t’as des gars qui sonnent à ta porte à l’improviste et qui balancent des grenades sur ton paillasson, c’est sûrement pas pour un apéro au jus de juma.
Et là ils se rappellent qu’il faut être fourbe, sinon Papa Sith les prive de dessert. Et comme ils aiment bien avoir du dessert et avoir l’autorisation de minuit (heure de Coronet), mais qu’ils savent pas être fourbes, ils sont imprévisibles. Tactique de défense du Sith moyen qui tente l’impro pour être imprévisible : C’est pas moi c’est lui !!!! (J’envoie mon pote Massassi). Mais comme le pote Massassi il a été élevé dans un enclos, il crache sur les invités… Pas cool, et pas poli… Faut improviser autre chose. Parce que là, les invités ils se demandent c’qui se passe et pourquoi on leur crache dessus alors qu’ils étaient bien urbains….
Comme les Sith hésitent encore et qu’ils veulent être imprévisibles (question de réputation et de légende à maintenir…), ils jettent des plateaux de fruits de mer à la gueule des invités. J’sais pas comment c’est chez vous, mais chez moi on les sert dans une assiette et pas en les jetant du plafond sans même les cuire… C’est sur, ça surprend… Mais là les Sith ont du mal à voir comment rester imprévisibles et presque fourbes. Alors ils envoient un gars avec des cornes qui parle pendant trois plombes et qui prouve qu’il sait faire du feu…. Les invités sont perplexes… Certains d’entre eux, ont des cornes, et ils savent tous faire du feu. Sauf qu’ils ont pas la migraine après. Bon le gars à cornes il voit qu’il impressionne personne, et du coup il balance sa boule puante… Là, tu sais que t’as affaire avec un Ado Sith… et comme t’aime pas les ados, tu te demerde pour lui nettoyer les oreilles à coup de zhaboka, parce que l’hygiène c’est important.
Mais tu te demandes ce qu’ils veulent en fin de compte.
Le Sith, y se dit que c’est le moment de distraire ses invités parce que la soirée risque d’être un peu minable, et qu’il a oublié ses cartouches son… Donc il appelle ses potes gundarks qui ont fait du bodypainting et qui tournent aux hormones, histoire de mettre de l’ambiance. Les invités sont ravis et font des feux de joie dans cette ambiance explosive. Mais là, le Sith se rappelle que c’est pas à sa boum d’anniversaire qu’ils sont venus et il se reprend très vite. Manque de chance pour lui, il avait déjà prévu le costume. Mais c’est pas grave… Ca sera l’aspect qui montrera à quel point il est imprévisible.
Bon du coup il fini par se pointer avec son costume. C’est clair ça calme. Toi tu te demande pourquoi il est déguisé, et lui il commence par faire des feux d’artifices. Bon le truc c’est que comme il veut pas rater son entrée, c’est encore Tovara qui va se les prendre (ça c’était prévisible, mais faut pas tout changer quand même…).
Comme les invités commencent à fatiguer, ils demandent les cadeaux qu’ils sont venus chercher et là le Sith se dit qu’il n’a plus envie de donner quoique ce soit à des gens qui ne reconnaissent pas son talent (jeux de mots débile….). Et comme il est pas poli et qu’il fout une sale ambiance, les invités décident que c’est le moment de se montrer imprévisibles aussi. Et comme ils sont pas trop subtils (on se rappelle avec émotion leurs façon de sonner à la porte) ils décident de le punaiser au sol.
Mais là ou le Sith il est fort, c’est que même mort il se répand partout, ce qui est vachement surprenant.
Imprévisibles jusqu’au bout.
Moi j’dis ça force le respect…. »

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Il en va des histoires, comme il en va des façon de les transmettre...

Arhgh, mon scénario passé au Moulinex Pythonesque... Le pire est probablement que je trouve ça fendard quand même.

Oui, je crois que je commence à te détester ;-)

Anonyme a dit…

Moi, je tiens à dire que les siths ado on peut les trouver aussi sur Terre. Mais ils ne s'appellent des siths mais des goths ;).

@++

Marcello Di Maio Aka 360 Aka Crashtest

Jo a dit…

Soit pas mauvaise langue... les "goths" on les appelle pas...